Les obligations vertes du Québec

Projets

Réseau express métropolitain (REM)

Le Réseau express métropolitain (REM) est un métro léger, 100 % électrique et entièrement automatisé, lequel circulera sur 67 km de voies ferroviaires qui lui sont destinées dans la grande région métropolitaine de Montréal. Plus proche du métro qu’un train de banlieue, le REM permettra de desservir les stations à haute fréquence, vingt heures par jour, sept jours sur sept.

Il comportera quatre antennes et 26 stations pour relier à la fois le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l’Ouest de l’île, la Rive-Nord et l’aéroport, et sera connecté aux autobus, à deux lignes de trains de banlieue et à trois lignes du métro de Montréal.

Vous trouverez plus d’informations sur le projet du REM en visitant les liens suivants :

Retombées potentielles

  • Congestion routière : Amélioration de la rapidité et de la fluidité des déplacements dans les secteurs fortement congestionnés, ce qui permettra de réduire les pertes économiques liées à la congestion routière dans la région métropolitaine de Montréal
  • Produit intérieur brut (PIB) : Plus de 3,7 milliards de dollars pour le PIB québécois
  • Secteurs à fort potentiel de développement : Près de 5 milliards de dollars en investissements privés prévus
  • Emplois : Plus de 34 000 emplois directs et indirects créés durant la phase de construction et plus de 1 000 emplois permanents créés à la suite de la mise en service du réseau
  • Productivité : Gains de temps importants pour les usagers

Principaux bénéfices en développement durable

  • Accroissement de l’utilisation du transport collectif et réduction de l’utilisation de l’automobile et des coûts sociaux qui y sont associés
  • Diminution de près de 680 000 tonnes de GES sur 25 ans
  • Réduction significative des nuisances sonores, visuelles et atmosphériques liées aux passages des voitures
  • Contribution à l’électrification des transports et amélioration de l’efficacité énergétique de ce secteur pour développer l’économie et réduire les émissions de GES
  • Contribution à l’intégration scolaire, professionnelle et sociale des personnes à mobilité réduite grâce à des stations et des voitures universellement accessibles

Nouvelles voitures de Métro AZUR

Le projet vise l’acquisition par la Société de transport de Montréal (STM) de 54 trains (486 voitures) AZUR : 38 pour le remplacement des voitures de métro de 1963 (MR-63) et 16 trains en ajout. Ces nouvelles voitures sont à la fine pointe du design et de la technologie.

Bénéfices :

  • Amélioration de l’expérience des clients (qualité de l’information, confort, ventilation, sécurité)
  • Gains escomptés de performance et de fiabilité des trains
  • Contribution à l’accessibilité universelle du métro
  • Retombées économiques majeures pour le Québec

Principaux bénéfices en développement durable

Grâce aux voitures AZUR, la STM vise à :

  • Atteindre 440 millions de déplacements en transport collectif sur le réseau de la STM en 2025
  • Accroître de 69,5 % à 88,6 % les déplacements à l’alimentation électrique sur son réseau en 2025
  • Réduire de 6 % ses émissions de GES par passager-kilomètre d’ici 2025 (de 47,4 gr eq CO2 passager-kilomètre en 2015 à 44,7 gr eq CO2 par passager-kilomètre en 2025)
  • Mettre en valeur plus de 85 % des 8 200 tonnes de matériaux des 333 voitures de métro MR-63

Réno-Systèmes

Le programme Réno-Systèmes vise le remplacement, la construction ou la remise à neuf des équipements fixes liés à l’exploitation du réseau du métro :

  • Escaliers mécaniques, ventilation, ascenseurs
  • Équipements de voie
  • Équipement d’énergie d’exploitation et signalisation
  • Systèmes de télécommunication et de contrôle d’exploitation

Bénéfices :

  • Amélioration de la fiabilité, de la disponibilité et de la sécurité des équipements fixes du métro (diminution des interruptions de service)
  • Amélioration de la communication avec la clientèle (sonorisation)
  • Amélioration du temps d’intervention en cas de panne
  • Amélioration de l’accessibilité universelle

Réno-infrastructures

Le programme Réno-Infrastructures vise le remplacement ou la réfection des infrastructures du métro, tout en optimisant les investissements en les utilisant comme levier pour améliorer la qualité du service ainsi que la performance.

Les infrastructures du réseau du métro englobent les stations, le tunnel, les structures auxiliaires, ainsi que les garages et ateliers.

Bénéfices :

  • Maintenir la fiabilité et l’état des infrastructures
  • Maintenir la disponibilité et la sécurité du réseau du métro
  • Améliorer l’accessibilité universelle
  • Restaurer plusieurs œuvres d’art

Achat d’autobus hybrides

L’achat de 1 238 autobus hybrides biodiésel-électrique et de 34 autobus électriques constitue un élément clé dans la stratégie d’électrification de la STM. Selon les projections, la STM devrait avoir un parc d'autobus entièrement composé de véhicules hybrides ou électriques à partir de 2029.

Bénéfices :

  • L’expérience des clients se trouve grandement améliorée par la mise en service de ces autobus plus confortables et silencieux qui sont également, selon la configuration, climatisés.

Principaux bénéfices en développement durable

  • Accroissement de la capacité du réseau d’autobus avec l’ajout de 534 autobus hybrides ou électriques d'ici 2020 (ces autobus hybrides représenteront à ce moment respectivement 37,5 % et 1,8 %du parc de bus de la STM)
  • Augmentation des déplacements en transport collectif ayant recours à l’électricité
  • Réduction des émissions de GES par passager-kilomètre puisque les autobus hybrides biodiésel-électrique consomment jusqu’à 30 % moins de carburant

Crédit photos : Société de transport de Montréal (STM) et CDPQ Infra